Vive le vélo électrique, l'IKV (Indemnité Kilométrique Vélo) pour tous et le respect pour les cyclistes

Par Emmanuel HOURDEQUIN, le 21 octobre 2016

J’ai décidé d'aller au travail en VTT électrique pour ne pas polluer l’air avec un diesel et moins transpirer qu’à vélo. Je l'ai acheté en octobre 2012 pour 2400 euros. (http://emmanuelhourdequin.free.fr/spip.php?article71). Je pouvais alors bénéficier d'une subvention de 200 euros. J’aurais eu 300 euros si l’Académie de Nantes avait signé un "plan de mobilité" avec Nantes Métropole. J'ai demandé de mettre mon dossier en attente et au Rectorat de signer le plan. Il l'a fait le 01/02/2014. J'ai donc reçu 300 euros et permis à l’ensemble du personnel de l'Académie de Nantes (enseignants comme non enseignants) de pouvoir en profiter aussi. Je remercie le Recteur William MAROIS ainsi que Mesdames Béatrice RENAUD et Élodie ROBERT de Nantes Métropole.

Il faut que l’État subventionne l’achat des vélos électrique, que les Académies aident le personnel et les élèves pour l’achat de scooters et de vélos électriques. Il faut qu'il aide les lycées et les collèges à installer des panneaux solaires pour alimenter gratuitement les véhicules électriques (et les ordinateurs) de tous les usagers afin d'éviter le recours à l’électricité nucléaire polluante, faire de la pédagogie sur les énergies renouvelables et lutter contre la pollution, en plus du tabac. Le tabac, l’alcool et la pollution de l’air sont les trois premières causes de mortalité dans notre pays. On ne peut lutter efficacement contre l'une de ces causes qu'en luttant aussi contre les deux autres.

Il faut une vraie IKV (25 ct/km, non imposable, obligatoire). Ségolène Royal l'a sabotée en la rendant facultative, limitée à 200 euros/an et imposable. Je suis contre son "écologie non punitive". Taxer les pollueurs n'est pas une punition c'est de la justice. Il manque 11 milliards/an avec l'écotaxe et l'alignement diesel/essence (44 milliards depuis 2012 et la déclaration du CIRC des gaz d'échappement cancérogènes). On prend au sérieux les "costard-cravatte" dans leur grosse bagnole alors qu'on méprise les cyclistes.

Vae
Partager sur les réseaux
  • Philippe LEDOUX
    Le 09/02/2017 à 11:59

    Pourquoi pas défiscaliser l'achat d'un vélo électrique ?

    Lire tout le message
    Aucune réponse

Merci de votre participation

Du 13 septembre 2016 au 31 mars 2017, vous étiez nombreux à partager vos idées et découvertes sur la transition énergétique. Pendant les 200 jours du débat, plus de 760 contributions individuelles et enrichissements ont été rédigés par les citoyens.

Retrouvez ici l'intégralité des contributions citoyennes du Grand débat sur la Transition Energétique.