Economiser l'énergie des avions et ne pas faire Notre Dame des Landes

Par Charles Esmenjaud, le 05 octobre 2016

L'avion consomme beaucoup d'énergie et émet beaucoup de gaz à effet de serre. Par exemple 500 l de kérozène pour 1 seul passager pour 1 seul vol A&R à Dalas (USA) et émet environ 3,2 t de GES. De plus la construction de l'aéroport à Notre Dame des Landes va prendre 3000 ha de terres agricoles à 20 km de Nantes.

En réduisant l'usage de l'avion et en ne faisant pas Notre Dame des Landes on gagne sur les 2 tableaux : économie d'énergie, réduction des GES et maintient des paysages autour de la métropole ...

Partager sur les réseaux
  • Emmanuel HOURDEQUIN
    Le 09/10/2016 à 15:45

    Tout à fait d'accord !
    Il faut taxer les kérosène comme tous les autres carburants (à hauteur de l'essence et du diesel pour les voitures) pour subventionner le train (taxé contrairement à l'avion alors qu'il est beaucoup moins polluant).
    La fiscalité écologique est à réinventer complètement car ce qui se fait actuellement est complètement absurde, n'a ni queue ni tête et est est à l'image de notre société et de nos hommes politiques.
    L'intérêt privé et le court-terme (instrument d'enrichissement des intérêts privés) l'emporte systématiquement devant le long terme (qui défend l'intérêt collectif, le bien commun et l'avenir de l'humanité) et le bon sens.
    L'homme est au service du dieu argent car l'argent donne tous les droits et tous les pouvoirs alors que c'est l'argent qui devrait être au service de l'homme. On marche sur la tête.

    Lire tout le message
    Aucune réponse

Merci de votre participation

Du 13 septembre 2016 au 31 mars 2017, vous étiez nombreux à partager vos idées et découvertes sur la transition énergétique. Pendant les 200 jours du débat, plus de 760 contributions individuelles et enrichissements ont été rédigés par les citoyens.

Retrouvez ici l'intégralité des contributions citoyennes du Grand débat sur la Transition Energétique.