Retours d’expérience, cohésion, émotions

Dernier temps fort des Défricheurs

DEFRICHEURS - Temps 3 1

Samedi 25 mars s’est déroulé le dernier temps fort de la communauté des Défricheurs dans le cadre du Grand Débat de Nantes Métropole.

L’après-midi a été riche en échanges, en émotions et a aussi marqué l’envie de tous d’aller encore plus loin dans la transition déjà réalisée !

Johanna Rolland a participé en toute simplicité aux échanges de cette joyeuse assemblée.

Retours d’expérience

Toute la communauté s’est réunie pour un temps créatif et festif de partage d’expérience tant sur le plan personnel, que du groupe et des projets. Pour tous, l’expérience a été riche et a vraiment contribué à la mise en action. Si certains étaient déjà bien avancés sur le chemin de la transition comme Julie ou Emilie, d’autres en était plus éloigné comme Adrien. C’est cette diversité dans les profils, ce mélange qui a aidé à produire cette expérience collaborative et constructive.

Voici quelques uns des retours des Défricheurs :

“La rencontre a été un souffle d’espoir”
“J’ai pris confiance avec les petits défis”
“On a toujours avancé, on n’était pas dans le débat toujours dans l’action”
“Seul on va plus vite mais ensemble on va plus loin”

Ou encore “La portée d’un truc créé entre citoyens, c’est fort ! Jamais dans ma vie je n’aurais cru réaliser un truc pareil ! Sans y passer trop de temps chacun, c’est presque pro ! En portant cette action concrète, j’ai même l’impression d’avoir plus d’impact citoyen que si je mets mon bulletin dans l'urne !”

Les Défricheurs ont aussi créé une vidéo portant haut et fort leurs messages pour la transition dans la métropole nantaise.

Echanges avec Johanna Rolland

La Présidente de Nantes Métropole est venue à la rencontre des Défricheurs pour entendre leurs retours et discuter avec eux. 
Chaque équipe a présenté l’état des lieux de son dernier challenge d’interpellation des acteurs du territoire et amené la discussion sur l’intérêt de la participation citoyenne et l’après-Grand Débat. Un enjeu essentiel pour Johanna Rolland si l’on veut dépasser le cadre des initiés et mettre 600 000 personnes en mouvement. C’est par le bas et l’essaimage que le territoire se mettra en Transition. Avec un nouveau rôle pour la collectivité de facilitation et de propulsion de l’initiative citoyenne.

Les Challenges 3 tous encore en cours

Les projets d’interpellation des acteurs du territoire sont désormais bien définis mais il reste les à concrétiser.

  • 24h sans ton moteur pour une journée de sensibilisation à la mobilité douce, Julien, Stéven et le reste de l’équipe souhaitent qu’elle prenne vie lors de la semaine de la mobilité du 16 au 22 septembre.
  • “J’aime tes bocaux” : des stickers pour indiquer les commerces acceptant sacs et bocaux de ses clients. Julie, Emilie, Claire et le reste de l’équipe sillonnent les rues nantaises pour sensibiliser les commerçants aux zéro emballage. Les stickers commencent à faire leur apparition sur les vitrines !
  • La semaine verte en entreprise. Les Vert’tueuses ont convaincu cinq entreprises de les suivre pour une semaine de challenges autours du développement durable avec leurs salariés à l’occasion de la semaine du développement durable du 30 mai au 5 juin.
  • Une balade bucolique dans le quartier Pirmil Sèvre dans le sud de Nantes pour apprendre à identifier, repérer les plantes comestibles et compléter cartoquartier, la carte participative de la Métropole avec Ludovic, Marine, Stéphane… et le reste de l’équipe. Rendez-vous est prévu le 14 mai avec des animations comme des contes ou la fabrique d’herbiers.
  • Un jardin participatif et transgénération entre l’école Jean-Jaurès et l’EPADH Anne de Bretagne à Nantes, c’est le challenge des Serial Planteurs. L’équipe doit encore mobiliser les partenaires pour concrétiser les rendez-vous entre les enfants et les seniors maintenant que le printemps est là. Les Sérial Planteurs souhaitent, une fois le projet réalisé et expérimenté, faire une fiche projet pour le rendre facile à reproduire sur le territoire.

Toute la communauté aimerait s’investir au-delà de la fin du Grand Débat, garder l’énergie incroyable qui a été créée pour concrétiser ces beaux projets et contribuer à mettre d’autres habitants en action !

Partager sur les réseaux

Commenter