Les Familles Précurseurs vous donnent de leurs nouvelles

La transition énergétique en famille

Après leur lancement le 6 décembre dernier, les familles participantes aux défis Familles à Energie Positive et Zéro Déchet se sont mises en action ! Pour chaque défi, un objectif : réaliser 8% d'économies d'énergie et/ou réduire d'au moins 10% son volume de déchets.

Focus sur les Familles à Energie Positive

Sur les 250 familles engagées dans le défi en Loire-Atlantique, 200 d’entre-elles font partie des équipes de la métropole nantaise.
Tout juste après la réunion de lancement, les premiers relevés de compteurs et les réunions « Tu perds Watt » ont permis aux familles d'ajuster leurs consommations pour atteindre l’objectif fixé, voire même de le dépasser !

Mais qu’est-ce qu’une réunion « Tu perds Watt » ?

Il y en a une pour chaque équipe, et elles sont animées par Elodie, conseillère de l’espace info énergie Alisée et animatrice du défi.
Le principe est simple : sensibiliser aux économies d’énergie, montrer avec des outils, les moyens de faire évoluer les comportements, et échanger sur les moyens de réduire les consommations.
Dans ces réunions, la question de l’éclairage est souvent celle qui permet de rentrer dans le vif du sujet. Tout comme la question du prixtrès motivante. Car oui, les LED sont plus chères, mais elles durent plus longtemps et consomment moins : sur le long terme, c’est pas mal (une LED en moyenne c’est 2.4€/an et la bonne vieille incandescente 22€/an) !

Côté outils, les « Tu perds Watt » permettent de présenter des programmateurs et des thermostats pratiques pour contrôler la température, le tout acccompagnés des conseils qui vont bien. Pas plus de 2° d’écarts entre deux pièces, des rideaux épais pour éviter la déperdition de chaleur et ne pas éteindre les chauffages pour les absences courtes (journée de travail par exemple) mais les baisser pour conserver la température des murs.
Peu après ces réunions par équipe, Caroline, une des participantes, témoigne :« Ici tout va bien. Nous faisons des efforts quotidiens. Nous avons adopté les programmateurs électriques, favorisons les machines à laver sur les heures creuses et le lavage long à 30° plutôt que le lavage rapide qui consomme davantage. Le congélateur est dégivré ! Le plus facile pour les économies concerne l'eau, près de 30% d'économie en faisant attention pour les douches et les robinets. »

A mi-parcours

Le 02 février dernier, les familles du défi étaient invitées à une réunion collective de mi-parcours pour voir les premiers résultats.
Alors, ça donne quoi ? Pour certaines équipes, l’objectif des 8% est déjà dépassé à mi-parcours, tandis que le défi se poursuit jusqu’au 31 mars 2017. L’équipe de Nantes Centre Nord, par exemple, a déjà réalisé plus du double de l’objectif initial avec 16,9% d’économie d’énergie.

Ce mi-parcours, c’était aussi l’occasion d’aller plus loin.
En effet, après une brève présentation des résultats en Loire-Atlantique, le clou de la soirée était une conférence gesticulée intitulée « Le mensonge des trois petits cochons ».
Pendant environ une heure et demie, son animateur Manuel Moreau nous a transporté dans le monde de la rénovation thermique et des matériaux écologiques d’isolation. Car oui, si l’éclairage est une bonne entrée en matière, c’est le chauffage qui est le plus gros poste de dépenses d’énergie et qui se réduit grâce aux rénovations et travaux d’isolation !

Famille Precurseur énergie positive
PRECURSEURS
Partager sur les réseaux

Commenter