Climate Chance, 3 questions à...

7 messages pour les habitants de la métropole nantaise

7 messages pour les habitants de la métropole

La Commission a profité de Climate Chance pour interroger les grands témoins du climat et de la transition. Sept personnalités ont accepté de répondre aux 3 questions de la Commission : 

Laurence Tubiana Climate Chance

Laurence Tubiana - Economiste et diplomate française, Ambassadrice pour les négociations climatiques.

Pour vous, la transition énergétique c'est quoi ?

En 2050, la France devra avoir très largement abandonné les énergies fossiles et réduit son empreinte carbone. Pour cela, il faudra qu'elle adapte ses transports et qu'elle fasse de vrais efforts dans les futures constructions et le secteur du bâtiment

D'après vous, quel est le rôle des métropoles locales dans la transition énergétique ?

Les métropoles peuvent aller plus loin que les villes, elles ont plus d'outils pour aménager, repenser un territoire, avec les transports par exemple. C'est une échelle plus rationnelle également que les villes. Un de deux maillons locaux, avec la Région, pour prévoir des plans d'aménagement qui prennent en compte la transition énergétique mais aussi écologique.

La métropole nantaise vient de lancer son Grand Débat citoyen sur la Transition Energétique ; auriez-vous un mot pour inciter les habitants à contribuer ?

Ça se fera mal ou ça ne se fera pas du tout, si les habitant ne sont pas partie prenante. C'est une nécessité qui nécessite tout le monde.

Hakima El Haite Climate Chance

Hakima El Haite - Ministre marocaine chargée de l’environnement.

Pour vous, la transition énergétique c'est quoi ?

La Transition Energétique c'est pouvoir switcher des énergies fossiles vers des énergies renouvelables. Il est important de participer à l'amendement du protocole de Montréal, et d'engager les actions pour faire baisser le réchauffement climatique de 0,5°C à -1°C à l'horizon de 2050. La transition énergétique c'est aussi penser à la transformation des énergies pour consommer moins et utiliser mieux.

D'après vous, quel est le rôle des métropoles locales dans la transition énergétique ?

80 % des décisions Climat se prennent dans les métropoles. Elles ont un rôle important et peuvent changer la vie des citoyens. Pour qu'ils comprennent mieux les enjeux de la transition énergétique mais aussi écologique, culturelle. Les élus et les maires ont un rôle important d'encadrement, pour porter cette transition, changer les pratiques quotidiennes, incarner de nouveaux modes de vie.

La métropole nantaise vient de lancer son Grand Débat citoyen sur la Transition Energétique ; auriez-vous un mot pour inciter les habitants à contribuer ?
Le monde change. Et le changement climatique migre vers le Nord. Beaucoup de peuples en souffrent déjà. Il est temps d'apprendre les bonnes pratiques avec ce site Internet par exemple.

Pascal Canfin Climate Chance

Pascal Canfin - directeur général du WWF France

Pour vous, la transition énergétique c'est quoi ?

La transition énergétique c'est un des derniers grands projets collectifs qui fait sens : repenser sa qualité de vie tout en développant de nouveaux emplois locaux, l'économie circulaire et l'écologie.

D'après vous, quel est le rôle des métropoles locales dans la transition énergétique ?

Elles ont un rôle décisif. L'essentiel des investissements publics seront locaux et l'énergie décentralisée. C'est une question territoriale majeur pour les métropoles : rendre leurs transports en commun propre, développer à l'agriculture péri-urbaine, bâtir durable. Les métropoles sont aux carrefours des enjeux et des solutions. Car c'est aussi là que sont les meilleurs acteurs : l’ingénierie technique, financière, sociale, innovante. Les métropoles sont assez grandes pour changer le mode de pensée et assez petites pour être flexibles, contrairement à l’État ou à l'Europe.

La métropole nantaise vient de lancer son Grand Débat citoyen sur la Transition Energétique ; auriez-vous un mot pour inciter les habitants à contribuer ?
Pour que nos enfants et nos petits enfants vivent dans un monde apaisé, il faut s'engager maintenant dans la transition énergétique mais aussi écologique, alimentaire, culturelle.
La pollution et le réchauffement climatique ne connaissent pas de frontières, nous sommes tous concernés, riches, pauvres, écolo, français ou pas. C'est notre bien commun, et cela relève de notre responsabilité… sinon les lobbys et les entreprises privées le feront à notre place…

Emmanuelle Cosse - Ministre du logement et de l'habitat durable

Bruno Rebelle - Président de l'association Planète Urgence 

Bruno Lechevin - Président de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME)

Jean Jouzel, Climatologue, ancien Directeur du GIEC, prix Nobel de la Paix en 2007

Merci à Olivier 

DOCUMENT MIS A VOTRE DISPOSITION

La Déclaration de Nantes (pdf)

Partager sur les réseaux

Commenter